Qui êtes-vous ?

Ma photo
France
4 soeurs drôles, sympas et top délires qui partagent leur quotidien. Ce blog est destiné à toutes les personnes qui comme nous sont passionnées de la vie. Ici tous les sujets de la vie courante sont abordés sans aucun tabou...

lundi 2 juin 2014

Et si on allait au Cameroun

Coucou le Monde!!!

Wouah!!! comme vous m'avez manqué… Mais bon l'éloignent rattache aussi les liens dit on souvent. En tout cas, aujourd'hui c'est un article dédié à mon pays, le Cameroun. J'y étais pour quelques jours et je ne pouvais revenir sans vous faire découvrir ou redécouvrir pour ceux  et celles qui connaissent quelques images du berceau de mon enfance.

S'il fallait décrire en une phrase mon pays , je ne pourrais dire que ça , cette description culte apprise sur les bancs de l'école :  "Le Cameroun c'est l'Afrique en miniature". 

Bref, je vous conte ma petite expédition camerounaise. Elle sera peut être longue, donc asseyez vous on décolle de suite. venez visiter mon pays en images...

Départ à Paris terminal 2E, il fait beau, ni trop chaud, ni trop froid, tout est ok. En attendant mon départ, je traine dans les couloirs du duty free et en addict, je me dirige vers Mac cosmetics: pas trop de dépenses, juste un lip liner que je n'avais pas le Current , un ral Héroïne et et un fond de teint. Ne me demandez pas pourquoi, je suis une addict et bien évidemment quelques petits cadeaux. 

On embarque à 10h30 et 11 départ. Le voyage fut cool. Des voisins agréables et très sociables. Je crois d'ailleurs qu'entre mes deux amis du voyage, il s'est passé un petit truc !!! 17 h atterrissage Aéroport de Douala. On ne vous dit même pas, la température même vous prévient déjà hein… L'air est chaud et humide. S'ensuit alors le train train des bagages et des premières tracasseries anecdotiques. Apparemment , mon petit carnet jaune ne serait pas à jour. Pourtant, je sais que j'ai été au pays il y a 5 ans et il était très à jour. Monsieur  attend de moi quelque chose, mais je ne suis pas encore prête à dégainer le petit tchoko (dessous de table). Je suis contente d'être chez moi et je savoure cet instant. Comme on dit, je signe l'indien et je ne paye rien. Il me dit "Ma fille, qu'est ce que tu as pour nous?" et moi de lui répondre "ehhh le père tout ce que j ai avec moi c 'est quelques centimes et moi même en prime, donc je te tiens compagnie si tu veux". Apparemment seules les pièces à partir d'1 euro sont acceptées mdr. Voyant mon côté buté mais très jovial, il demande à revivifier et bingo, je peux passer. Puis attente des bagages et ça ce n'est pas la chose la plus gaie, il fait chaud, les gens s'entassent, les porteurs crient pour proposer leurs services et vous bousculent… oh comme quoi Welcome in Cameroun.




Douala, capitale économique a été mon premier pied à terre. C'est une ville où tout va 100 à l'heure. Pour les vrais gens du pays, vous connaissez le proverbe "quand tu dors, ta vie dors".. et bien à Douala, cela se vérifie à 200%. C'est une ville où tu peux manger à n'importe quelle heure si tu as un peu de sous en poche. Les bouchons y sont légendaires, mais c'est aussi ça qui fait son charme. Vous l'aurez compris à Douala ça bouge et franchement je vois que positivement. Les choses y ont beaucoup changé depuis ma dernière visite, de nouvelles enseignes, des coins sympas… Les sorties furent merveilleuses je vous assure. On ne s'ennuie pas une seconde.


Mon séjour fut vraiment un peu pénible au début  tout de même car  le corps doit se réintégrer à tout même au climat. Préparez vos écrans solaires parceque vous risquez de bronzer à gogo et de brûler comme ce fut mon cas.  De plus, j'étais toujours impatiente et pressée en oubliant que chez nous il faut développer la zen attitude. Cependant une fois que je me suis retrouvée, tout a été super cool. J'étais avide de voir les gens que je connaissais mais encore plus de nourriture.  Oui car je suis une vraie gourmande. Et dans mon pays ce ne sont pas les menus qui manquent. Alors une fois mes affaires déposées, une bonne douche prise, premier arrêt, un bon coin où l'on fait du bon poisson braisé… Et quoi de mieux que les petites rues de Deido pour me régaler…


Poisson braisé avec les missolè (frites de bananes plantains)



Bâtons de manioc





Mais pendant tout mon séjour, je me suis régalée dans tout le sens du terme. 







Au beigneiariat
beignets



haricots

safou et bananes plantains grillées

Echoppes de fruits à Bonapriso










Mariage traditionnel sawa



Marché des fleurs, Douala - Bonapriso





Artisanat de Douala



  
J'ai ensuite continué mon périple vers la capitale politique, Yaoundé. C'est la ville aux sept collines et à la terre rouge. C'est celle qui a bercé mon enfance. Le climat y est plus clément qu'à Douala, même si je vous assure que j'ai un peu douté à un moment vu les auréoles que j'avais parfois sous les bras et les litres de sueur sur mon corps. La ville est quand même plus apaisante que Douala. Les benskin ne sont pas aussi légendaires que dans la capitale économique, mais le phénomène tend quand même à augmenter. Beaucoup de nouveautés aussi par ci par là. Oui mon pays change aussi en bien et j'aime. Seulement à Yaoundé, j'ai rencontré mes premières coupures d'électricité, Vive AES Sonel. C'est aussi ça le pays, certaines choses avancent, d'autres peinent encore à évoluer. Néanmoins et selon moi, tout cela n'est qu'une question de temps.

Monument de la Réunification


Coucher de soleil au Lac (Centre ville Yaoundé)


Une vue d'en haut












La Briqueterie, Ministère du soya





Ngaoundéré, chef lieu de la région de l'Amadoua a été une autre de mes escales. Cette ville est réputée pour son Université mais pour moi c'est aussi la ville du vrai et du bon soya. Pour s'y rendre on a le train, le bus mais depuis quelque temps, notre compagnie aérienne Camairco arrive par là aussi. Je voulais retrouver les anciennes sensations de mon passé, alors pour moi, le choix fut très vite fait c'était le train via Camrail. Ce que j'aime c'est de voir le changement de paysage et de faune au fur et à mesure de l'avancement du train. On passe de la forêt équatorial à un décor plus steppes. J'aime aussi l'ambiance autant dans le train qu' à l'extérieur et ces vendeurs qui crient pour vendre leurs produits de gares en gares. Je n'ai pas eu l'occasion de tester les nouveaux wagons, mais ils ont été mis en circulation une semaine après. Comme quoi, tout devient vraiment top et agréable pour les voyageurs longue distance aussi.





Gare Voyageur de Yaoundé








Ici on est entre le "Nord" et le "Sud". Le climat est vraiment plus clément à cette période de l'année. Il y fait bon vivre. Mais ce que j'aime par dessus tout ce sont les motos. Oui, mes chers, ici le moyen de déplacement le plus utilisé est la moto. Je me sens libre quand je monte dessus, pas de chaleur, on a le vent qui nous traverse… mais attention , le respect du code de la route est un peu comme qui dirait à revoir. Les habitudes vestimentaires changent aussi, car N'déré comme l'appelle communément les adeptes de la ville est en grande partie musulmane et peul. Les hommes et les femmes sont pour la plupart du temps vêtus de tissus pagnes. C'est la saison des mangues si succulentes et juteuses.











J' ai découvert des endroits et des paysages magnifiques…















Le Mt Ngaoundéré














Le lac Tison















Le ranch de Ngaoundaba



































Après cette escapade dans les plaines et les steppes, laissez moi vous présenter mon escapade en mer, dans le sud du pays vers "Kribi la belle". C'est une ville estuaire, une véritable station balnéaire avec son sable blanc et ses plages mais aussi son port. Ici tout invite au repos, à la fête, au farniente...
























Mon pays est tellement beau qu'il faut des mois pour le visiter. J'espère vous avoir donné l'envie de le connaitre à travers ces quelques clichés…

De l'est en ouest, du nord au sud, c'est une véritable pléthore de faune, de flore et bien sûr ce qui fait son charme de diversités ethniques et culturelles.

Contente de vous retrouver et à très bientôt

XoXo


LIVY

6 commentaires:

  1. Oui sa donne envie de connaitre :) surtout les bon plat et le paysage. Je vois que tu as passé de bonne vacances

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. oh ouiiii il faut le connaitre, il est top mon pays.. et les plats sont trop bons hihihihih

      Supprimer
  2. Réponses
    1. oh oui ça donne envie et là ce n'est qu'une infime partie des beautés du Cameroun...

      Supprimer
  3. Ahhhhh comme l'Afrique me manque ! Et en voyant vos photos mes symptomes s'agravent !!
    magnifique

    http://afrogenik.blogspot.co.uk/

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ohh ma chérie je te comprends grave, surtout repars faire un tour on a un continent magnifique...

      Supprimer